Skip links

Trouver un repreneur

Comment trouver un repreneur pour son entreprise ?

Après avoir déterminé le prix de son entreprise, vient la recherche d’un acheteur potentiel. Il s’agit d’un exercice à la fois stratégique et nuancé. Une approche courante consiste à cibler des entreprises similaires ou complémentaires, ce qui peut se faire efficacement via des services de courtage d’entreprises spécialisés. Ces services sont souvent dotés d’outils analytiques puissants et d’un réseau étendu qui peuvent considérablement accélérer le processus de jumelage. De même, il peut être extrêmement fructueux de se rapprocher de sociétés de capital-investissement ou de fonds d’investissement qui cherchent activement à élargir leur portefeuille.

Il est important de reconnaître que la recherche d’un acquéreur est un processus dynamique et évolutif. L’intermédiaire en cession ne fait pas que mettre en œuvre des tactiques de recherche standards. Son rôle va bien au-delà de l’activation de son réseau professionnel et de la publication d’un profil de l’entreprise sur diverses plateformes spécialisées dans la cession d’entreprises. L’intermédiaire apporte également une perspective plus large, souvent indispensable pour ouvrir le champ des possibles pour le cédant. En effet, dans de nombreuses situations, le repreneur potentiel peut déjà être une connaissance du cédant ou même un partenaire commercial existant.

Étant donné la nature sensible et confidentielle d’une vente d’entreprise, il est vivement recommandé de collaborer avec un expert en transmission d’entreprise. Ce professionnel sera en mesure de gérer de manière discrète et efficace non seulement la prise de contact avec des acheteurs potentiels, mais aussi la mise en relation et les discussions de vente. Ce faisant, il garantit la confidentialité, tout en apportant un degré d’objectivité et de rationalité souvent absent lorsque les parties en présence sont trop investies émotionnellement dans l’issue.

Il ne faut pas sous-estimer l’aspect émotionnel d’un processus de cession, surtout pour le cédant qui a souvent investi du temps, de l’énergie et des ressources dans la construction de l’entreprise. L’implication d’une tierce partie neutre et externe peut donc apporter une distance émotionnelle nécessaire. Ce recul permet au cédant de se concentrer sur les aspects pragmatiques de la vente, tout en ayant la tranquillité d’esprit que les intérêts de l’entreprise sont bien représentés.