Skip links

L’analyse financière et opérationnelle

Analyser les finances de son entreprise

L’analyse financière et opérationnelle est une étape importante dans le processus d’une levée de fonds. Nous passons en revue les comptes historiques de l’entreprise et ce jusqu’à 5 ans. Cette étape a pour objectif de :

  • Analyser l’évolution du chiffre d’affaires
  • Observer l’évolution des marges
  • Pointer les postes de coûts importants
  • Connaître les niveaux de rentabilité de l’entreprise
  • Suivre l’évolution du CAPEX et de l’endettement
  • Analyser le besoin en fonds de roulement

Par la suite, nous procédons à une normalisation de ces comptes et à l’émission de recommandations. L’objectif est de présenter une vision saine mais réaliste des comptes pour juger au mieux de la santé financière de l’entreprise, et d’offrir une transparence totale auprès des dirigeants et futurs investisseurs.

Audit et Data Room

En plus d’une analyse approfondie des comptes, un audit global est effectué sur l’ensemble de la société. Cet aspect permet de mettre en exergue les points d’amélioration immédiats pour parvenir à une gestion optimale et ainsi favoriser le succès de la levée de fonds. Cet élément permet également de renforcer la transparence de la société et de rassurer toutes les parties prenantes.

La réalisation d’un audit favorise également la création d’une Data Room. Cette dernière vise à rassembler l’ensemble des documents (juridiques, opérationnels, contrats divers, structures, etc.) que les futurs investisseurs requerront. 

Business Plan

Une fois la stratégie remaniée, les comptes historiques explorés, l’audit effectué et la normalisation établie, nous procédons à la création d’un business plan. Ce dernier intégrera à la fois le budget pour l’année t mais aussi le budget prévisionnel. Cet exercice permet de planifier idéalement l’approvisionnement des fonds et leur affectation aux activités opérationnelles, en vue d’un maximum de création de valeur. Afin de challenger nos prévisions, 3 scénarios sont établis :

  • Worst Case : ce scénario vise à tenir compte d’éléments endogènes ou exogènes pouvant impacter négativement la société.
  • Management Case : ce scénario incarne le déroulement des activités dans des conditions économiques et opérationnelles normales, selon les vues des dirigeants.
  • Best Case : ce scénario visualise la rentabilité de la société dans le cas où les espérances de base sont dépassées.